Navenne
 
  
 
Les jardins et vergers |
Comptage des oiseaux


1,2,3...comptez !

 

 

   A vos marques, prêts ? Comptez !

Les oiseaux sont présents toute l'année, que ce soit à la ville, ou à la campagne, les occasions de les observer sont donc nombreuses.
Crée en mars 2012, conjointement par la LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) et le Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN),     Oiseaux des jardins est un observatoire national qui associe des scientifiques et la population, experts ou profanes, jeunes ou moins jeunes, citadins ou ruraux, dans une démarche volontaire de sciences participatives.

 

Tout en prenant plaisir à observer la nature, les participants prendront part à un programme de recherche visant à étudier les effets du climat, de l’urbanisation et de l’agriculture sur la biodiversité. En participant, les observateurs aideront directement les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins.

 

 Pourquoi est-il important de collecter des données sur les oiseaux ? A quoi vont-elles servir ?

L’important c’est de collecter une grande quantité de données sur le long terme. Elles seront analysées par les scientifiques pour étudier les populations et le comportement de certaines espèces d’oiseaux.  Par exemple, au début de cet hiver, les observations ont permis de confirmer l’absence de certaines espèces d’oiseaux, venant du Nord de l’Europe. Cela est vraisemblablement dû aux températures anormalement élevées observées en Europe du Nord.

L’observatoire est ouvert toute l’année, aux experts comme aux débutants. Beaucoup de personnes hésitent à commencer par peur de ne pas réussir à identifier les oiseaux puis se prennent petit à petit au jeu.

 > Pour participer à l'observatoire des oiseaux des jardins, cliquez ici !

Quand compter ? Quand vous voulez, tous les jours, une fois par mois, ou même ponctuellement. L'observatoire fonctionne tout au long de l'année, avec deux moments forts : le dernier week-end de janvier (pour les oiseaux hivernants) et le dernier week-end de mai (pour les nicheurs). Vous pouvez contribuer seulement lors de ces deux animations, mais essayez de suivre certains jardins en y comptant les oiseaux une fois par semaine, sur autant de semaines que possible.

Comment compter ? Vous retiendrez le nombre maximal d'individus de chaque espèce observés durant le créneau horaire reporté. Il ne faut pas compter plusieurs fois le même individu s'il se déplace ou fait des aller-retours. Le créneau horaire permettra d'avoir une estimation de la pression d'observation.

Quoi compter?  Comptez uniquement les oiseaux posés dans votre jardin et non ceux le survolant, ni ceux observés dans le jardin du voisin! Quelques exceptions à cette règle pour les insectivores et les rapaces chassant au-dessus du jardin : hirondelles, martinets, rapaces. Vous pouvez noter ces espèces si vous les observez en train de chasser sur votre lieu d'observation.

La LPO mène , en parallèle des enquêtes de sciences participatives spécifiques,un comptage printanier et hivernal et « Devine qui vient nicher chez moi ? ».

Les deux week-ends nationaux de comptage des oiseaux des jardins font partie intégrante de l’Observatoire (le prochain comptage du printemps sera réalisé les 24 et 25 mai).

 

                                                         Mésange bleue

 
Copyright © 2013 NAVENNE - Tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.sw4torop.net - Plan du site